La filtration tangentielle


Une technologie de pointe
filtration_tangentielle


Les procédés de filtration associant des membranes et un flux tangentiel consistent à séparer, en fonction de leur poids moléculaire et de leur taille, des éléments dissouts ou en suspension. En créant une différence de pression entre le rétentat et le perméat, la membrane fait office de filtre. Les substances plus petites que les pores de la membrane sont entrainées avec le solvant, dénommé "perméat", tandis que les molécules ou les particules plus grosses sont retenues comme "rétentat".

Les techniques de filtration tangentielle par la séparation précise et sélective : microfiltration, ultrafiltration, nanofiltration et osmose inverse associées ou couplées à d’autres procédés industriels pour en accroître les performances présentent des avantages incontestables, inégalés et irremplaçables.